De retour du nautic , j’ai été surpris par le peu d’intéret que porte les grands constructeurs pour les voiliers de moins de 30 pieds.

à l’image de beneteaux qui présente le 21.7 presque par obligation en rapport au nombre de vente depuis sa création, beaucoup d’autres on fait l’impasse et ne commercialise pas .

reste les petits constructeurs qui malgrés leurs bonne volonté ne peuvent proposé pour la plus part , que des croiseurs construit à l’unité, ce qui forcément, ne diminue pas le cout de production.

Les petits voiliers habitables entre 22 et 28 pieds étants rares ,la politique commerciale de certains constructeurs pouvaient paraitre plutôt agressive pour une signature d’achat en LOA.

néanmoins, chaque produits correspondait bien à un programme défini ; non , un des voiliers de cette catégorie, avec une ligne coupée a la serpette, semblait mixte ou plutot indéfinissable…

je voudrai faire partager une pensée pour le stand du djengo 7 70, pour leur acceuil et leur serenitée, sans parler du bateau ,superbe et abouti.

plus cher que les autres mais terriblement justifié par sa qualité .

dommage qu’il faille attendre plus d’un ans pour se faire livrer.